Quand vous étiez petits vous vous êtes probablement imaginé être un architecte, un médecin, un avocat ou même pilote, mais devenir développeur, c’est nouveau.

Alors sur quel repère se baser pour identifier les caractéristiques qui feront de vous un bon développeur ?!

Pour être médecin, on vous a probablement dit que vous suivre de longes années d’études et être toujours présent pour soigner vos patients, on vous a probablement dit que pour être architecte, il fallait avoir de la créativité de la logique et une touche d’originalité et ainsi de suite pour les autres métiers traditionnels, mais qu’en est il pour les développeurs ? Quels sont les caractéristiques et les qualités qui doivent être présentes chez tout développeur ?

1. Celui qui peut surmonter les défis

Comme dans le cas de la plupart des métiers, on est confronté au quotidien à plusieurs défis qu’on doit impérativement surmonter. C’est pour cette raison que les développeurs ambitieux et curieux sont très vite repérés par les plus grandes sociétés. Les développeurs sont alors amenés à s’investir à fond. Les meilleurs d’entre eux sont ceux qui font preuve de créativité dans leur travail, à savoir dans l’UX. 

Donc il est dans le devoir d’un développeur digne de son nom de prendre en compte les besoins de son client et en même temps se mettre dans la place des utilisateurs. Et ceci, est en soi un défi. Mais un développeur passionné ne craint les difficultés, au contraire, ils les adorent ! 

Trouver la perle rare pour les start-ups, c’est pouvoir trouver du personnel de programmation qui identifie les bugs et les erreurs comme un challenge plutôt qu’un signe d’échec. 

PC

2. Beaucoup de pratique…… 

Un succès sans effort est un rêve qu’on est très loin de voir de se réaliser… Et bien évidemment, le métier de développeur n’est pas un exception à cette règle. 

Un BON développeur, doit saisir toute opportunité de travail pour acquérir de l’expérience. En effet, vous devrez accepter les défis que vous rencontrez pour évoluer, repérer vos lacunes et, bien sûr, les y remédier ? 

Vous connaissez Vandame? Avant, il était mince et c’est grâce à son éducation physique et son entraînement qu’il a pu obtenir ce corps de rêve qu’il a aujourd’hui. Et comme les muscles, la créativité et l’esprit aussi ça se travaille, ça se développe et ça évolue. 

3. L’assurance d’un travail bien élaboré

Beaucoup d’entreprises pressent les développeurs avec qui ils travaillent, estimant que seul la rapidité saura satisfaire leurs clientèles.

Pourtant, on sait tous qu’il très rare qu’un travail bien fait soit vite fait.

Un développeur digne de ce nom, doit estimer le temps à allouer au projet pour que le travail soit correctement fait, en tenant compte notamment des phases de corrections ou d’ajustement. Et ce, même si le client lui demande de livrer « as soon as possible ».

En général, il faut se méfier de ceux qui fixent des dates de livraisons trop proches et des personnes qui acceptent les délais imposés sans débattre il vaut mieux que le développeur planifie lui-même son planning. Un bon développeur avec assez d’expérience saura estimer le temps nécessaire pour que sont projet arrive à maturation ainsi que les obstacles qu’il peut rencontrer. 

quote

4. Repousser ses limites

Pourquoi apprendre un seul langage ou deux de programmation alors qu’on peut en apprendre plusieurs ?

En programmation, il faut impérativement repousser les limites.

Fixez-vous de grands objectifs, car vous n’évoluez qu’à travers ces objectifs. 

Face à votre ordinateur, laissez vous emporter par votre passion et cherchez à connaître les actualités du monde technologique. Si un nouveau langage se popularise, soyez un des premiers à le maîtriser. N’oubliez pas, quand on travaille dans le domaine technologique, on doit toujours être à jour, car ce dernier ne prend pas de pause et évolue consentement. 

5. Le sens du détail et de la perfection

Le bon développeur aime s’astreindre très précisément à son cahier des charges. Cartésien, il est exigeant et très méticuleux. Il a compris que les miracles se cachent dans les détails et qu’une seule pierre mal positionnée peut faire s’écrouler une structure toute entière. 

Il détient une communauté très forte dont il gagne de l’expérience ce qui lui permet de vérifier son travail, il élabore des conventions communes (manières de procéder,syntaxiques,hiérarchisation de l’information et des priorités), il se documente avec soin et met en place les outils de suivi adéquats. 

Pour résumer, il ne s’agit pas d’être un simple développeur maîtrisant la partie technique du développement, il faut qu’il aussi avoir les caractéristiques d’un vrai combattant, car il est rarement possible de réussir sa programmation depuis le premier essai.

Il faut être persévérant, avoir beaucoup de souffle pour recommencer encore et encore si nécessaire, même après des heures de travail interminables. Mais bon quand on aime, on ne compte pas ses heures, n’est ce pas ? 

facebook
Join the largest developer hub in Africa
Where to discuss your career goals with an education consultant.