Le Bitcoin est une monnaie cryptographique. En fait, c’est la monnaie numérique qui a le plus de valeur ! C’est un système de transfert et d’échange décentralisé, soit sans structure réglementaire interne. Il repose sur un réseau pair à pair. Les transactions sont anonymes dans une base de données sécurisée : la blockchain.

Dans cet article, nous allons traiter, ensemble, les points suivants : 

1- Comment fonctionne le Bitcoin ?

2- Bitcoin et Blockchain ? 

3- Quelques dates marquantes 

4- Les utilisations du Bitcoin ?

5- Les risques du Bitcoin 

6- Le Bitcoin cash

Comment fonctionne le Bitcoin ? 

Tous les discours glorifiant le Bitcoin reposent sur un argument majeur, plus de sécurité avec une baisse des coûts. Le Bitcoin permet de faire des transaction en évitant de passer par les banques ou tout autres instituts financière. Ainsi, un gain d’argent et de temps est assuré. 

Chaque utilisateur possède et gère son propre portefeuille numérique et les transactions se font entre ces portefeuilles. 

Comment peut-on dire que ces transactions sont sécurisées ? 

Chaque transaction doit être signée par les propriétaires des portefeuilles. Bien sûr, ces signatures sont numériques, elles sont sous forme de clés privées uniques. 

Depuis quand le bitcoin existe-t-il ? 

La première apparition du bitcoin fut en 2008 avec un certain “Satoshi Nakamoto” (probablement un surnom d’un ou de plusieurs individus). Le code source quant à lui, a été publié qu’en 2009.

Bitcoin et Blockchain ? 

D’abord, définissons une blockchain, aussi connue sous le nom de chaîne de blocs, est une technologie de stockage qui permet de distribuer les données sans pouvoir les copier. 

La blockchain est apparue initialement avec le Bitcoin, mais son utilisation a été étendue sur plusieurs niveaux. 

Pour plus de lectures sur la blockchain, vous pouvez consulter nos articles :

9 AVANTAGES OF BLOCKCHAIN

LA BLOCKCHAIN POUR PLUS DE TRANSPARENCE

Donc la blockchain joue le rôle d’un registre public de toutes les transactions effectuées. Une unité de base de données se forme suite à multiples transactions. Cette unité est nommée “bloc”. 

Chaque transaction sauvegarde des informations sur celle qui la précède. Et chaque bloc, garde des informations sur celui d’avant. Ces informations sont publiques, ceci constitue une vraie révolution en terme de transparence de transactions ! 

La blockchain a introduit une méthode de stockage grâce à un code source ouvert qui n’est relatif à aucune entité ? 

La maintenance de la blockchain est effectuée à l’aide de millions d’ordinateurs dont le rôle est de vérifier les transactions et de les ajouter aux blocs. Ces transactions ne peuvent pas être supprimées ni modifiées. Les paiements sont ainsi définitifs. 

Quelques dates marquantes

2008: Première apparition du Bitcoin : Satoshi Nakamoto réserve le nom de domaine bitcoin.org 

2009 : Le Code source du bitcoin a été rendu public. 

2010 : premier objet acheté avec des Bitcoin : une pizza qui a coûté, tenez-vous bien… 10 000 bitcoins. C’est la première fois qu’un bien matériel est acheté par une monnaie virtuelle. Depuis le 22 mai, c’est “Pizza Day”, un jour de célébration pour les amateurs de bitcoin.

En mars 2017, le prix d’un Bitcoin a dépassé le prix d’une once d’or pour la première fois. Il continue à grimper depuis.

Les utilisations du bitcoin ?

Si vous êtes un des amateurs de risque qui ont parié sur le Bitcoin. Vous pouvez dépenser votre monnaie virtuelle sur autre chose que des pizzas ! 

Plusieurs boutiques acceptent maintenant les bitcoins. Vous pouvez faire vos courses, voyager, jouer, faire des dons, investir avec des bitcoins.

Comment ? Il vous faut juste un smartphone, une application de portefeuille Bitcoin, et un code QR. Pratique ! Il suffit de numériser le code QR et il pré-remplira l’adresse Bitcoin du destinataire et le montant en question.

Bien sûr là on est dans un cadre internationale, en Tunisie le bitcoin est toujours mal apprécié et peu accepté.

Les risques du bitcoin 

Très volatil : Et oui ! Sa variation en un seul jour est souvent à deux chiffres. Des baisses allant jusqu’à -25%. De quoi rendre hystériques les traders…

Dans l’histoire de la bourse, une telle baisse est très rare et inéluctablement catastrophique. Dans le monde du Bitcoin, c’est surtout fréquent ! 

Aussi, rien ne garanti que le bitcoin aura un jour une vraie valeur, c’est-à-dire qu’il deviendra une vraie monnaie dynamique. Il est probable qu’il reste à jamais un “cryto-actif”. 

Le Bitcoin cash

En 2019, suite à un “fork”, soit une branche créée à partir du code source, le Bitcoin cach est apparu. Il est la solution suite au majeur bémol du Bitcoin. Ce dernier ne permet pas d’effectuer que 250 milles transactions/jour, à cause de la limite de la taille d’un bloc. Le Bitcoin Cash, lui, permet de traiter 2 millions de transactions/jour avec plus de rapidité et surtout à moindre coût. 

Le revers de la médaille ; le Bitcoin cash mobilise une puissance de calcul très importante. Une faiblesse qui l’a situé à la 4ème position cryto-monnaie.

Après l’apparition de la cryptomonnaie, d’autre monnaie ont vu le jour, l’Ethereum, l’Hyperledger ou le Zcash. Ses monnaies s’échangent pair à pair sur des plateformes. Mais le Bitcoin occupe toujours la première position. Malgré une certaine démocratisation de la cryptomonnaie, on craint toujours le risques des bulles spéculatives. D’où l’interdiction de plusieurs pays de l’utilisation de cette monnaie virtuelle. 

On peut néanmoins dire avec assurance que le Bitcoin fut une vraie révolution dans le monde de la finance. 

facebook
Join the largest developer hub in Africa
Where to discuss your career goals with an education consultant.