Toutes les activités des boites en tech dépendent d’un produit technologique. Le product manager est le responsable de définir la vision du produit. Il est au centre du business, de la tech, du design et du client. 
Il est présent à chaque étape de la conception et de la livraison du produit pour assurer sa réussite.

Mais la question qui se pose ; quels sont les secrets pour être un bon product manager. 

1. Gestion du personnel 

En tant que product manager vous n’allez pas développer ou vous occuper de la partie design, mais vous allez les superviser. 
Évidemment, vous n’allez pas travailler tout seul. Bien au contraire, vous allez passer la majorité de votre temps à convaincre les parties prenantes de votre vision et de vos recommandations, qui représentent celles du client cible. 
Vous êtes le responsable du résultat final, comme l’est un coach, d’un match de football. Vous n’allez pas sur le terrain, mais vous orienter ceux qui y vont. 

2. Plusieurs visages

Le premier point nous mène à ce deuxième conseil tout aussi important. 
Manifestement, par plusieurs visages, on ne veut pas dire qu’il faut que vous soyez le roi des hypocrites…
Mais vu que plusieurs facteurs entre dans la conception et la livraison du produit, dont vous êtes le centre. Il faut impérativement que vous maîtrisez plusieurs langages, celui du développeur, celui du UX designer, celui du client et de l’utilisateur…
À chaque fois, vous allez enfiler un chapeau et parler au nom de ce personnage. Vous communiquerez le message du client au développeur et vice-versa. Vous serez une sorte de traducteur. 

Compétences PM
Product manager = UX + TECH + BUSINESS

3. Un NON efficace

En vérité, en est encore en train de tourner autour du premier point. 
Des dizaines de bonnes idées peuvent être proposées, mais, en sa qualité de manager, le PM aura à prendre des décisions d’un point ferme.
Une suggestion qui ne va pas dans le sens de la vision du produit et de la demande de l’utilisateur devra être écartée. 
Attention à ne pas créer des tensions et provoquer la contestation de vos collaborateurs. La dernière chose que vous voulez, c’est de susciter de l’animosité au sein de l’équipe ! Éviter les NON secs et optez pour des “Pas maintenant” “Pas pour le moment” tout en justifiant votre décision avec des chiffres, des études, des demandes du client. 

4. Ne pas se prendre pour le Big Boss

Il est vrai que vous prenez d’importantes décisions au nom de l’équipe, que vous assurez la synergie et la communication entre développeur et designer et que parfois, vous imposer votre vision, mais cela ne fait pas de vous le chef de l’équipe. Vous êtes au centre de votre “team”, mais pas en haut de la hiérarchie. Vous donnez des recommandations, non pas des ordres.

5. Benchmarking

Quand on parle de Benchmarking, on ne parle pas seulement des sites de vos principaux concurrents. 
Vos utilisateurs passent par plusieurs autres sites touchant à d’autres domaines que le votre. 
Vous n’êtes pas un cas unique ! D’autres sites ont rencontré les mêmes problèmes auxquels vous faites face maintenant. S’en inspirer pour voir les solutions qu’ils ont adoptées, est une très bonne idée qui peut vous épargner une perte de temps considérable ! 
Bien sûr, il est hors de question de tomber dans le copier-coller et la duplication aveugle du travail des autres. L’entreprise ayant le site sur lequel vous vous fondez peut se situer dans un autre marché ou être dans une phase de croissance, complètement différente que la tienne. 

6. Penser à aujourd’hui, mais aussi, à demain 

Comme tout bon manager vous devez penser au court terme et au long terme. Quand vous pensez aux actions du jour au jour, au déroulement de la livraison et au suivi de l’équipe, vous pensez au court terme. 
Mais quand vous planifiez les objectifs des prochains mois et ce que votre équipe fera pendant les prochains semestres ou l’an prochain, alors vous êtes dans le long terme. 
Dur de trouver un équilibre entre les deux et d’y penser simultanément. 
Mais ne vous en faites pas, avec l’expérience, ca devrait aller ! 

7. Testez votre produit

Vous ne devez pas conduire le produit jusqu’à son étape finale, mais devez vous mettre dans la peau de l’utilisateur et l’utiliser. Ce test doit être fait quotidiennement, de façon à maîtriser le produit mieux que personne. 
Donc n’oubliez pas de rajouter cette étape à votre agenda google calender. 

quote
Quote feedback customer

Si vous êtes plutôt polyvalent et que les relations humaines sont votre truc, alors le métier de product manager sera votre vocation idéale. Vous serez au centre de l’entreprise et du produit. 
Avec ces quelques conseils, on est sûrs, vous allez assurer ! 

Si en lisant en mentionnant le UX design et le développement, on a intrigué votre curiosité, vous pouvez en lire plus à ce sujet dans nos articles

LES 7 ÉTAPES DU UX DESIGN

LE SECRET DE LA SYNERGIE ENTRE UX DESIGNER ET DÉVELOPPEUR

LES 7 FONDAMENTAUX DU UX DESIGN

COMMENT RECONNAÎTRE UN BON DÉVELOPPEUR ?

facebook
Join the largest developer hub in Africa
Where to discuss your career goals with an education consultant.