Les femmes et la technologie, pourquoi il faut en parler?

Saviez-vous que derrière la première photographie d’un trou noir, se cache toute une équipe dont une femme qui a joué un rôle principal dans le développement de l’algorithme ayant permis de prendre cette photographie.
Pourtant, sa mise en avant pour cet exploit a fait polémique… 
“Une figure féminine n’est pas bien placée pour représenter un tel succès technologique !”
Voici pourquoi il faut en parler. En d’autres termes, les femmes sont présentes dans le domaine de la technologie, mais, elles sont souvent “écartées”.

femme sur PC
women in tech pisture

L’histoire de la femme et la technologie

L’histoire de la femme et celle de la technologie ne font qu’un. Même si les historiens ont omis de les mentionner dans leurs livres, les femmes sont bel est bien présentes dans la tech. Elles ont même contribué considérablement à la création et au développement de celle-ci. 
Les noms de ces femmes sont souvent absents des livres d’histoire, écrit par des hommes, ou dans les meilleurs des cités en minuscule. Mais quelqu’un a-t-il vraiment essayé de faire des recherches sur ces femmes cités dans les notes de pages ? La journaliste américaine Claire L. Evans, elle, a pris la peine de le faire. Et surprise ! Toutes ses femmes ont des histoires aussi intéressantes que les hommes sur qui des centaines livres ont été rédigés. De leurs histoires, Evans, a rédigé un livre en leur hommage.

Pourquoi, alors, on a décidé de les garder dans l’ombre ou même de les “supprimer” de l’histoire ? 
Une des raisons est que les femmes ont souvent travaillé sur des programmes. Et on le sait, la programmation est évolutive, les sites changent, se suppriment, se remplacent… Alors que l’ordinateur ou le smart-phone sont des objets stables. Ils évoluent, certes, mais restent bien présents. 
Bien sûr, le cadre socio-culturel a son importance. Si la société a décidé de donner aux hommes le mérite des avancées technologique, une fois que ce domaine a pris de l’ampleur, il était assez difficile pour les femmes de revendiquer la reconnaissance qu’elles méritent.

Situation actuelle 

La situation actuelle est nettement mieux. Les femmes réclament plus de reconnaissance et s’intéressent plus à ce domaine réservé aux hommes. 
À GoMyCode, par exemple, on a remarqué une augmentation du nombre de participantes atteignant plus de 30%. Aussi, une bonne partie de notre réseau d’instituteurs sont des femmes. Sans mentionner que nos deux responsables pédagogiques sont des femmes. Et on peut vous assurer qu’elle font du très bon travail ! 
“Le mythe du monde Tech masculin ne tient plus debout, il suffit de voir les participants à nos programmes pour comprendre que les femmes sont aussi intéressées par la Tech et douées en informatique que les hommes…” – Sarra Makhlouf 

students smiling
women in tech picture

Pourquoi le mythe persiste ?

La contribution des femmes a été oubliée par l’histoire, et ce, malgré leur contribution énorme envers le monde tech.
Nous pouvons en premier lieu pointer le doigt envers les compagnes de marketing lancées par les écoles et universités techniques.
Un homme devant un ordinateur, un homme souriant à son écran, un homme analysant une liste de data…. C’est toujours l’homme qu’on met en avant. Cependant, ceci commence à changer, mais on est encore très loin de l’idéal qu’on voudrait avoir. 
En deuxième lieu, on peut parler des fameux clichés. Un héritage duquel on refuse de se séparer.“Les femmes ne sont pas douées en tech”, “La Tech c’est pour les hommes”, “La femme ne sait pas manipuler un ordinateur” … Et on sait tous que ce que détruire toutes ces idées, soit changer les mentalités,n’est pas évident. 
Aussi, on peut penser à l’industrie du “Gaming”, le monde masculin par excellence ! On s’ébahit toujours devant une “Gameuse”qui a su introduire le monde virtuel des hommes…

Actions à prendre

On a tous une responsabilité pour détruire les vieux clichés ! Chacun, peu importe son genre, doit reconnaître que la femme a toujours eu, et ce, depuis des années, sa place dans la tech. Reconnaissons ses contributions passées et surtout actuel. 
La technologie est un monde merveilleux, passionnant et étonnant d’évolution, notre objectif doit être de la démocratiser et non de la restreindre à une certaine catégorie. 

Elles s’appellent Ruth Lichterman, Brenda Laurel, Grace Hopper Aude Barral, Clémence Franc, toutes ont contribué, ou contribuent en ce moment même, à l’évolution du monde Tech et pourtant, toutes sont oubliées. Cet oubli rend encore leurs exploits plus remarquables.

women in tech
women in tech

Il est temps de sortir ces soldats de l’ombre de leurs obscurité et de monter au grand jour que la femme leader en Tech existe. Elle a toujours existé ! 

facebook
Join the largest developer hub in Africa
Where to discuss your career goals with an education consultant.